Zone d’effort et richesse du répertoire d’exercices

Quelque soit les approches empiriques ou théoriques, il est très difficile de pronostiquer des effets particuliers d’une méthode standard d’entrainement.

Les réponses physiologiques sont trop variables et spécifiques à chaque sportif pour pouvoir certifier de résultats précis, à venir, selon un modèle l’entrainement. Le nombre d’auteurs aux opinions divergentes témoignent d’ailleurs des incertitudes à ce sujet

Selon C Seve, J Saury, S Leblanc des solutions types se révèlent être rarement efficaces. Leur avis est fondé sur une analyse effectuée auprès de plusieurs entraîneurs de haut niveau en matière de planification de l’entrainement
Pour eux, les solutions normalisées sont souvent inadaptées, car non contextualisées (caractéristiques de sportif, calendrier des compétitions, spécificités de la discipline).

Pour autant, les formes d’entrainement « clef en main » ne sont pas à rejeter. Leur simplicité de mise en œuvre facilite le travail avec un groupe de pratiquants. Elles garantissent également une charge de travail minimum en fournissant un fil conducteur au sportif.

Aussi celui-ci progresse surtout parce qu’il limite les temps morts et dynamise ses séances. Comme il obtient des résultats, il valide souvent, et sacralise parfois, des sensations et stéréotypes d’entrainement qui ont fait leurs preuves.

Mais, avec le temps, du fait de la pauvreté du répertoire de mouvements, il finit par stagner, par s’enraidir, par se blesser (microtraumatismes dus à la répétition d’un même geste), par ne pas pouvoir et / ou vouloir sortir de son registre habituel de travail.

Le programme schématisé, fondé sur un petit catalogue d’exercices, de moins en moins efficace, tend à n’avoir plus qu’un rôle occupationnel.

Aussi, pour progresser dans la durée, Il vaut mieux changer régulièrement de mouvements et évaluer constamment les charges d’entrainement par tâtonnements.
Mais cela ne se fait pas de manière aléatoire au gré des envies et du matériel disponible.
Il faut l’intervention d’un professionnel qui saura proposer un nouveau jeu dosé d’exercices selon des seuils d’efficacité et de tolérance. Il a été formé pour mettre aux points des stratégies d’entrainement et les modifier lorsque cela est nécessaire.

2 thoughts on “Zone d’effort et richesse du répertoire d’exercices”

Comments are closed.