Quelques points essentiels de l’entrainement sportif

La performance sportive, quelque soit le niveau de pratique (haut niveau, amateur) résulte de la synergie de différents facteurs , que sont le patrimoine génétique, l’entrainement physique et technique, la récupération, l’alimentation, le sommeil, la psychologie, l’environnement social et professionnel (Stéphane Palazzetti, Docteur en Sciences du Mouvement Humain)

L’entrainement a pour rôle de perturber momentanément les équilibres fonctionnels internes de l’organisme. Ils sont normalement corrigés en période de récupération. Si celle-ci est suffisante, cela signifie que le corps parvient à s’adapter à la charge d’entrainement. Par contre, si elle est insuffisante, les risques de blessures et de chutes de la performance augmentent rapidement.

Pour tous les sportifs du débutant au confirmé, la performance, la progression et la sécurité dépendent d’une bonne gestion de la charge de travail et de la récupération. Ce dosage, s’effectue sur plusieurs échelles de temps : sur la durée de la séance, sur la semaine, sur le mois etc…De plus celui-ci varie avec : la progression de l’athlète, les conditions de l’environnement (température, hygrométrie…), l’hygiène de vie, etc…

L’optimisation de l’entrainement sera d’autant plus précise sous le contrôle d’un encadrement qualifié et expérimenté. La compétence contribue à la précision d’un ajustement permanent de la charge d’entrainement et de la récupération.

Le réglage est donc opérateur-dépendant et s’effectue dans le cadre d’un programme sans cesse remanié avec prise en compte de nombreux paramètres

Il faut continuellement veiller :

  • aux fréquences cardiaque et ventilatoire
  • au niveau de sudation
  • aux sensations et à l’état de forme du sportif
  • à la prédisposition du sportif à « s’écouter », à respecter les consignes, à assurer sa sécurité et celle des autres
  • au respect de la structure de base de la séance (échauffement, séance proprement dite, retour au calme)
  • aux caractéristiques quantitatifs et qualitatifs de la séance
  • aux interactions entre le matériel ou les machines de musculation et le sportif
  • aux conditions d’entrainement (température, disponibilité du matériel, effectif dans la salle)
    etc…